Crédit immobilier : à savoir avant d’acheter

D’après une enquête exclusive, 2 sur 3 des personnes interrogées seraient désireuses de devenir propriétaires. Presque 70 % des belges le seraient déjà. Sur la catégorie de ceux de moins de 30 ans, 30 % des Belges sont prêts à recourir au crédit immobilier pour acheter le bien de leurs rêves.

La reprise immobilière

Depuis le début de cette année, plus de la moitié des particuliers et des professionnels s’accordent à dire que c’est le bon moment d’acheter. Les taux d’intérêt affichent des taux record, incroyablement faibles. Une aubaine pour les investisseurs et pour les particuliers : c’est le moment d’en profiter. Les économistes pensent que cela va durer un bon bout de temps encore et les agents du secteur restent optimistes. Les spécialistes de la finance et les guides du crédit immobilier, comme le site Moncreditimmobilier.net attirent l’attention sur la fiscalité attractive. Mons et Charleroi seraient les villes les plus prisées par les privés souhaitant y acheter un appartement.

Un bien neuf ou un bien ancien

Premier achat ? Résidence secondaire ou investissement locatif ? Pour chaque type de projet, il existe un type de prêt adapté. Dans le cas d’un achat secondaire parce que vous avez trouvé mieux, sachez que le prêt relais vous est dédié. Quoiqu’il en soit, il faut faire des études et des recherches pour savoir si votre lieu d’acquisition est coté.

Quelle différence entre les taux pratiqués ?

Est-il vrai que l’on peut souscrire un crédit à moins de 1% sur 20 ans ? On parle de taux fixe. Les banques possèdent chacune leurs offres. En exposant le même projet bien déterminé, on peut se retrouver avec une diversité de résultats. Les conditions seront différentes, en termes de taux, durée, frais de dossier, montage de dossier, etc. Une simulation et une comparaison permettront à tout un chacun de faire le meilleur choix. Présenter ses besoins de financement à un courtier fait gagner du temps car il a l’habitude de négocier.

La durée : longue ou courte

Il est préférable que l’emprunteur réduise sa durée d’emprunt pour un crédit immobilier avantageux. Le coût total de votre crédit en sera d’ailleurs réduit. Tandis que pour un rachat de prêt immo ou de renégociation (c’est aussi le moment), faire baisser sa mensualité n’aboutira qu’à libérer un budget un peu serré.

Les outils de simulation et de comparaison

Remplir un formulaire en ligne ne prend que quelques minutes, avec à la clé l’étude de votre projet. Il faut remplir : • Le montant souhaité • La durée souhaitée • Le type de projet • Le stade du projet à choisir entre une promesse de vente signée, la recherche d’un bien ou un projet au stade de l’étude Quand le compromis de vente est déjà signé, il reste 45 jours à l’acheteur pour obtenir son prêt. Qu’il soit refusé ou accordé, passé ce délai, des pénalités de retard peuvent être demandées par le vendeur. Il s’agit surtout de ne pas perdre trop de temps à réfléchir !